Porter des talons et se faire aborder ?

Bonjour les filles,

On se retrouve aujourd’hui pour un article un peu spécial suite à une situation que j’ai experimentée dans la rue en allant au travail.

 

Disclaimer : Je suis une féministe, une vraie. Je suis pour l’égalité entre les sexes et non pour un sexe plus fort quel qu’il soit. Dans ce post, je ne vise aucune minorité religieux, racial ou autre. 

Un vendredi matin, je me lève, je m’habille pour aller au travail. La routine, quoi. Rien de plus banal. J’étais contente avec le poids qui s’affichait sur ma balance ce matin là, donc j’étais de bonne humeur et je me sentais jolie et mince. J’ai décidé de combiner ma tenue avec une paire de bottines à talons, je trouvais ça un peu sexy car ça me fait des belles jambes toutes longues et minces. J’avais un peu un look rock avec des couleurs sombres, des bottines à plateforme et une veste en cuir, mais nous sommes au 21ième siècle, je peux bien porter ce que je veux, non ?

Mes bottines ressemblent à celles-ci. Provocants non ?

Je descend du métro au Mirail comme tous les jours de la semaine et je commence à me diriger vers mon lieu de travail. Sur la route, une voiture ralentit près de moi et la personne baisse la vitre. Je m’arrête et regarde, en pensant que la personne avait besoin de directions, qu’elle était perdu. Je ne comprends pas vraiment ce qu’il me dit, je lui demande de répéter poliment. « Pardon, je n’ai pas compris ? ». Et là, j’entends vraiment ce qu’il m’avait dit. « Tu vas où comme ça ma biche ? » *!!!??* Bon, je me dis « Encore un relou ». Je tilte que c’est un « plan drague ». Je réponds que je ne suis pas intéressée. « C’est gentille, mais je dois aller au travail ». En général, arrivé à ce point là, la personne abandonne et continue son chemin. Mais pas aujourd’hui. Je continue mon chemin pour me rendre à mon boulot, et la personne avance en voiture à côté à mon pas. Il continue à me parler : « Ça va ?« , « Tu veux que je te dépose ? »,  « T’es trop mignonne », « Tu veux aller boire un café ?« . Quoi que je dise, il ne me laisse pas tranquille. N’ayant personne autour de moi et aucun échappatoire, je continue de marcher et je lui dit X fois que je ne suis pas intéressée et que je veux qu’il me laisse tranquille.  Et là, j’ai sorti la phrase magique :  « J’ai un copain » ! Une fois avoir prononcé cette petite phrase. Il a tout de suite changer de comportement, a dit « Ah beh tant pis » et a continué sur sa route…..

Pourquoi ces 3 mots font autant la différence ? La raison, qui me semble correcte et qui me met hors de moi, c’est que cette personne, être humain du 21 ième siècle, respecte plus le fait que « j’appartiens » déjà à un autre homme, que le fait que je ne veux pas engager d’échange avec lui. Il respecte l’homme de cette femme plutôt que le choix de cette femme en question. Et je ne trouve pas ça normal. Pas aujourd’hui, pas dans les temps modernes.

C’est peut-être le fruit du hasard mais je ne peux pas m’empêcher de faire le lien entre le fait de m’être fait accoster de cette manière et la tenue que je portais ce jour là.

Voilà. ça fait du bien de exprimer. Je sais que ce n’est pas toujours évidemment mais il faut qu’on s’arrête de s’habiller en fonction de ce que l’on pourrai nous dire dans la rue. Je devrais avoir le droit de porter une jupe courte car il fait chaud, car c’est jolie, car j’ai envie tout simplement sans pour autant que ce soit une invitation à se faire accoster dans la rue par des gens que je ne connais pas. Je vais arrêter de me poser la question « Si je met ça, je vais me faire emmerder » quand je m’habille le matin et on devrait tous.

Et vous les filles ? Il vous est arrivé une expérience similaire ? Vous vous habillez en fonction de ce que pourrai penser ou dire les autres ? Dites moi tout, je suis curieuse d’écouter vos histoires, avis et remarques.

En attendant, je vous fais pleins de gros bisous, byeeeeee.

Sarah's Corner

21 Comments on Porter des talons et se faire aborder ?

  1. Mathilde
    avril 30, 2015 at 08:52 (2 années ago)

    Salut!
    En général je ne laisse jamais de commentaires mais là je ne peux m’empêcher de réagir car cette situation je pense qu’elle est vécu par chacune d’entre nous au quotidien. Souvent mon entourage me demande pourquoi je ne met pas plus souvent des jupes ou des talons. Mais ce n’est pas par manque d’envie mais plutôt parce que je n’ai pas le choix. Nous sommes revenus à un temps ou les femmes doivent s’habiller de manière plus masculine pour éviter de se faire embêter, harceler, suivre et insulter. C’est insupportable. Souvent quand je mets une jupe ou des talons et c’est très rare je ne peux m’empêcher d’appréhender la sortie en ville, le regard des autres sans respect. Le harcèlement de rue est le quotidien de chaque femme et il est temps d’agir. Nous régressons dans les droits des femmes de s’habiller comme on veut, de choisir de n’appartenir à personne.
    Merci pour ton témoignage, peut être que si nous réagissons toutes, les choses s’amélioreront.

    Répondre
    • Sarah
      mai 5, 2015 at 11:00 (2 années ago)

      Ton commentaire est complètement juste. On régresse. Je déteste et je m’en veux quand le matin, en m’habillant, je me dis « oh non pas ça, je risque d’attirer l’attention ».

      Répondre
  2. Geeknit
    avril 30, 2015 at 15:07 (2 années ago)

    Olalalala si tu savais comme je te comprends… Ca m’est arrivé combien de fois… Et les vieux chauffeurs de poids lourds bien gras qui te regarde d’une telle façon que tu en flippes.

    Quelqu’un d’aussi lourd ça ne m’est jamais arrivé, mais par contre je me suis déjà faite insulter alors que j’étais en jupe.

    Et je ressens comme toi, quand je ne suis pas seule dans la rue, là, les gens ne t’accostent pas.
    Mais plus que du « respect » pour ton homme, je crois que c’est de la pure lâcheté.

    On s’habille en jupe et en talons, et on assume, Merde!

    Répondre
  3. Feeltouchandwear
    mai 1, 2015 at 11:17 (2 années ago)

    Oui il faut assumer notre façon de nous habiller. Le problème c’est que les hommes sont très insistants alors que nous sommes plus du genre à ne pas le faire si on voit que la personne n’est pas intéressée. Je crois que si tu l’avais ignoré il t’aurait même insulté. C’est bien d’être féministe, et plus nous seront de femme à l’être, plus ça fera la différence 🙂

    DTB community

    Répondre
    • Sarah
      mai 5, 2015 at 10:58 (2 années ago)

      Et bien oui, c’est bien le soucis. On ne sait jamais à qui on a à faire. On répond ou on répond pas aux commentaires. C’est vraiment du 50/50. On pourrai répondre et ça le ferai taire ou au contraire, crier plus, mais si on répond pas il y a autant de chance qu’il réagisse. C’est vraiment irrespectueux de nous accoster dans la rue. Qui dit que j’ai envie de leur parler juste parce que ma jupe s’arrête mi-cuisses !

      Répondre
  4. Arnaud
    mai 5, 2015 at 10:40 (2 années ago)

    je trouve ca honteux que des hommes se livrent a de telle pratiques , une femme qui porte des talons n ‘est pas une « femme facile » n ‘en déplaise a certains!!!!En tant qu’homme j ai été temoin de ce comportement macho et irrespectueux
    Cet article est a faire lire a mes paire masculin!!!

    Répondre
  5. louelie
    mai 5, 2015 at 10:58 (2 années ago)

    ah lalalala les z’hommes… quels boulets parfois (même souvent) je te comprend ma jolie!

    Répondre
  6. asciena
    mai 5, 2015 at 11:10 (2 années ago)

    Tu as bien raison !!! c’est pas normal du tout et c’est encore moins normal que quand on sort « j’ai un copain » le mec laisse tomber plus rapidement que quand on dit NON
    C’est lamentable

    Répondre
  7. Estelletestforyou
    mai 5, 2015 at 11:49 (2 années ago)

    Je suis bien d’accord je me sent toujours gêné de sortir en jupe ou avec un décolleté de peur de faire « aguicheuse « . Dur dur d’assumer pour moi :/

    Répondre
    • Sarah
      mai 5, 2015 at 11:54 (2 années ago)

      Oui je comprend bien. Ça m’écure de m’habiller en fonction d’eux. Le fait qu’ils ont, même qu’une petite part d’influence sur ma vie c’est pas normal et ça me dégoûte…

      Répondre
  8. Chup' nails
    mai 5, 2015 at 13:29 (2 années ago)

    Je suis de celle qui adore porter des talons. Je suis toute petite (1m60) et je ne suis jamais à plat ! Et quand il fait chaud, je sors mes short. Et là, dilème : short ou talons ? Car forcément, concillier les deux, ça fait « sal*** » apparemment. Impossible de marcher dans la rue sans se prendre des réflexion… Et je trouve ça bien dommage de devoir choisir.. On ne peut même plus sortir comme on veut !

    Et en réaction à ton article, parfois « j’ai un copain » ne résoud pas tout. Car certains lourds pourraient te rétorquer « Il est pas obligé de savoir !! »…

    Triste réalité de la vie : être une femme, c’est difficile…

    Répondre
  9. Camille un point c'est tout
    mai 5, 2015 at 13:43 (2 années ago)

    Tu as tout à fait raison ! C’est aberrant que l’on soit traitée de la sorte dès que l’on s’habille comme on le souhaite : jupe, talon, mini-short… On ne devrait pas devoir s’adapter aux autres et portait ce que l’on veut !

    http://camilleunpointcesttout.fr

    Répondre
  10. jow
    mai 5, 2015 at 14:03 (2 années ago)

    Oh comme je te comprend.. Il y a quelques semaines, chaleur chez moi, je me décide à porter ma petite robe blanche et légère. Pas vulgaire pour un sous, mais en pleine ville, je n’etais pas l’aise seule à mon arrêt de bus pour rentrer chez mois à 21h. Et voilà qu’un type s’assied à côté de moi en me demandant la permission de me draguer, avec des airs biens louches.. J’avais beau lui dire que j’attendais mon copain et que je n’etais pas intéressée, rien à faire, il est même allé jusqu’a me demander s’il pouvait me caresser la jambe.
    J’ai jamais eu aussi peur de ma vie. J’ai fuis retrouver mon copain, qui réellement arrivait, heureusement qu’il ne m’a pas suivi… Quand on est revenu il avait disparu, heureusement ça aurait peut être mal fini. :/ mon copain était en rage.

    Sérieux, ça ferait presque peur de sortir de chez soi…

    Répondre
  11. jow
    mai 5, 2015 at 14:06 (2 années ago)

    Oh comme je te comprend.. Il y a quelques semaines, chaleur chez moi en Belgique, comme ça n’arrive pas souvent , je me décide à porter ma petite robe blanche et légère. Pas vulgaire pour un sou, mais en pleine ville, je n’etais pas l’aise seule à mon arrêt de bus pour rentrer chez moi à 21h. Et voilà qu’un type s’assied à côté de moi en me demandant la permission de me draguer, avec des airs biens louches.. J’avais beau lui dire que j’attendais mon copain et que je n’etais pas intéressée, rien à faire, il est même allé jusqu’a me demander s’il pouvait me caresser la jambe.
    J’ai jamais eu aussi peur de ma vie. J’ai fuis retrouver mon copain, qui réellement arrivait, heureusement qu’il ne m’a pas suivi… Quand on est revenu il avait disparu, heureusement ça aurait peut être mal fini. :/ mon copain était en rage.

    Sérieux, ça ferait presque peur de sortir de chez soi…tir de chez soi…
    Repost, fautes de frappe :p

    Répondre
    • Sarah
      mai 5, 2015 at 14:44 (2 années ago)

      Mais oui c’est vraiment halluciant. Ils se prennent pour qui ces mecs ? Non, ça veux dire non. C’est si compliqué que ça ?!

      Répondre
  12. Pauline Moi Non Plus
    mai 6, 2015 at 14:40 (2 années ago)

    Oui j’avoue que je ne m’habille pas toujours en fonction de ce que je souhaiterais vraiment porter car c’est aussi une forme de protection par rapport à l’entourage quotidien (et les collègues aussi de mon boulot peuvent aussi avoir la critique ou remarque désobligeante !).
    Aussi je trouve ton constat très intelligent et tout à fait juste – respecter le mec de la fille plutôt que la fille – et bien alarmant !!!!!!
    Des bises ma belle,
    Pauline

    Répondre
  13. ariane nailart
    mai 18, 2015 at 16:45 (2 années ago)

    Coucou ! Perso je porte souvent des vêtements courts (meme très il m arrive régulièrement d avoir des t-shirts aussi long que ma jupe/mon short) je porte très souvent des talons et honnêtement je me fait pas moins alpaguer quand je suis en jean baskets l hiver…… J ai un style particulier donc y a pas mal de gens qui se permettent de « donner leur avis » ca reste souvent positif et au « he mamoizelle t es charmante » souvent je répond gentiment et je rigole avec eux y en a beaucoup qui sont dans la provoc donc si tu fais pas l effarouchée lol ils lâchent l affaire puis le désolé j ai un copain (puis le mien c est un rugbyman de 2m de haut et 100kg ….) j’ai souvent entendu « t inquiète je suis pas jaloux… » Jpense que la réflexion viens plus du fait que tu soit une jolie fille au au fait que tu portes des talons c’est pour ça au un merci c est gentil mais la mère supérieure m attend au couvent calme plus vite le jeu

    Répondre
  14. Elodie
    mai 19, 2015 at 11:04 (2 années ago)

    Coucou,

    J’ai lu ton article car il m’est arrivé la même chose plusieures fois et je trouve ça affreux… La première fois que ça m’est arrivé, j’ai du courir jusqu’à mon lycée (ça remonte) pour le semer. La deuxième fois, c’était à mon premier boulot le gars est venu jusqu’à mon boulot à pied (il m’a suivi en me draguant) et m’a laissé une lettre d’amour dans la boîte aux lettres de là où je bossais. J’allais au boulot à pied à l’époque et je rentrais tard à pied également. Je peux te dire que ce jour là j’ai hésité deux fois avant de rentrer chez moi… Finalement il ne m’a pas embêté une deuxième fois. Et la troisième fois où j’ai eu ce désagrément, le cas m’a suivi en voiture comme toi et ce qui l’a fait partir c’est que je dise que j’étais fiancée… Bref c’est affreux comme situation. Mais ça ne m’empêche pas de m’habiller comme je veux. Je sais me défendre !

    Bizz et bon courage pour la suite.

    Répondre
    • Sarah
      mai 19, 2015 at 17:21 (2 années ago)

      Effectivement je pense qu’on est tous passé par cette situation, c’est vraiment relou. Je sais qu’il n’y a rien à faire et je vais continuer à mettre mes bottines et mes jupes courtes, mais ça me met vraiment hors de moi cette arrogance et cet état d’esprit macho… Faut se serrer les coudes entre filles pour la peine ! 🙂 Bon courage à toi aussi en espérant que tu ne reçoive pas d’autres lettres d’amour de ce genre ^^

      Répondre
      • Elodie
        mai 22, 2015 at 16:11 (2 années ago)

        Oui il faut se soutenir 😉 Et j’avoue que non ça va on me laisse un peu tranquille même si depuis que j’ai perdu 43kg et que je suis revenue dans la norme, les hommes me jettent des regards mais ça va je n’ai plus recroisé que gros lourdingues. Ou alors à croire que les hommes préféraient quand j’étais grosse… 🙂 Bref m’en fiche moi mon mari il m’aime et c’est tout ce qui compte à mes yeux 😀 Bizz la miss 😉

        Répondre
  15. Thib
    septembre 26, 2016 at 13:55 (1 année ago)

    totalement ça … si seulement un jour celà pouvait changer, et que l’on arrête de distinguer les genres …

    Et cela va bien plus loin que la raison de laisser une personne tranquille, rien que le concept actuel des sites de rencontres ou de certaines soirée est encore bien ancré dans cette domination masculine, les femmes ont un accès libre (gratuit), pour inciter les hommes à venir en payant, transformant ainsi la femme en objet de consommation …

    Et c’est aussi le cas de certaines loies, exemple de l’article 222-32 du Code pénal, qui dit « L’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende » . Le texte en lui même ne fait de distinction, mais les gens (hommes et femmes), distingue une différence entre le fait d’être torse nu (alors que ça devrait soit être interdit pour les deux, soit pour personnes) .

    La France actuelle est malheureusement encore loin d’une telle égalité … Mais ne baissons pas les bras, ça viendra 🙂 .

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *






annuaire blogstutoriel informatique