La palette Naked 3 – Revue et swatch

Hello les girls,

Trente ans après tout le monde, j’ai enfin décidé de m’acheter la palette Naked 3 d’Urban Decay. J’ai longuement hésité car, même si la qualité est de parti, la palette n’est pas donné. Je comprend qu’on n’a pas tous envie de mettre presque 50€ d’un coup dans une palette. Un autre facteur qui m’a fait un peu hésiter, c’est les tons de la palette. J’ai lu et vu beaucoup de tutoriels pour la Naked 3 en disant que les couleurs des fards correspondait plutôt aux yeux verts et/ou au teint plus foncé (olive, méditerranéen, africain, matte, etc). Et moi, beh, j’ai aucun des deux : des yeux bleus et un teint claire, plutôt rosé (merci Papa ! -_- ). Mais à un moment donné (à-men-donné, comme on dit dans le Sud ! 😀 ), je me suis dit que j’allais pas suivre les « règles » et que j’allais l’acheter car j’aime tous les tons présentes dans cette palette.

IMG_0646

IMG_0649

IMG_0651

IMG_0656

 

Optimized-swatch

Comme vous pouvez voir, tous les fards sont plutôt pigmentés. Voyons ça en détails 😉

IMG_0657

 

IMG_0667

Les 4 premiers fards sont les plus claires de la palette. J’aime utiliser Strange comme high-lighter sous l’arcade du sourcil. Dust et Burnout sont des fards paillettés qui attrappent bien la lumière pour avoir un regard lumineux et frais. Par contre, il faut si on le veux qui opaque il faut un peu mouiller son pinceau sinon les paillettes ne collent pas. Le fard Limit est un ton neutre qui peux servir de base ou de couleur d’estompage.

 

IMG_0660

IMG_0670

Trick est un rose gold (<3 ) paillettés qu’on peux placer au milieu de la paupière pour rajouter de la lumière. Le Nooner, que j’aime beaucoup, est une couleur d’estompage ou transition qui me sert beaucoup pour les smokey sur les tons chaudes. Liar et Buzz sont des fards métallisés.

 

IMG_0664

IMG_0673

 

Le factory est un joli satiné rose / marron. Mugshot est encore un métallisé un peu taupe avec une brillance rosé. Darkside est un taupe / mauve foncé satiné que je trouve canon dans le coin externe de l’oeil. Le Black Heart (mon préféré ?!) est un noir matte avec des paillette rosé/mauve qui est super au ras de cils.

 

Ce que j’aime :

  • On retrouve, comme pour les autres palettes Naked, un super pigmentation
  • La brosse à double embouts qui est très pratique
  • Les couleurs rosés sont super pour le printemps et l’été, qui est maintenant ! 😀
  • Le packaging, comme toujours, est AMAZING !
  • La tenue est au top : toute la journée sans retouches

Ce que j’aime pas :

  • Il n’y a pas d’équilibre entre les mattes et les satinés. A mon goût, il y a trop de satinés qui sont plus difficiles à porter pour un maquillage quotidien.
  • Il est difficile de travailler certains fards, comme Dust et Burnout, car on ne peux pas trop les étirer.

 

 

Je vous fait bientôt un tutoriel make-up avec la Naked 3 qui s’adresse à celles avec les yeux bleus et le teint pâle 😉

 

 

Sarah's Corner

3 Comments on La palette Naked 3 – Revue et swatch

  1. lequotidiendunefille
    avril 19, 2015 at 15:35 (2 années ago)

    Cette palette est très très belle, j’ai toujours voulu avoir cette Naked3 pour mes yeux bleus 🙂 J’espère qu’un jour je l’aurais ! hihi ♥

    Répondre
    • Sarah
      avril 22, 2015 at 14:21 (2 années ago)

      Oui c’est vrai, surtout ceux qui sont paillettés. Grâce à ElsaMakeup, j’ai découvert l’astuce de mouiller le pinceau un peu avant l’application. Sinon les paillettes vont partout sauf sur la paupière. 🙂

      Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *






annuaire blogstutoriel informatique